Le cimetière d\'ana


A mon ange
Louna

Laura, ma p'tite Laura. J'aurai aimé que vous la connaissiez, elle était si gentille, si belle malgré la maladie... Elle avait 13 ans quand elle s'est envolée.

L'anorexie avait pris possession de son corps depuis 3 ans déjà, 3 ans d'hospitalisation. Je suis la dernière à l'avoir vu en vie. Et la première aussi à découvrir l'horreur.

Elle était hospitalisée depuis deux ans et demi, en isolement depuis plus de 8 mois, la dernière fois que ses parents ont vu leur fille... 8 mois avant son décès.

J'étais à l'époque au début de la maladie ( à peine un an ), et j'étais hospitalisée depuis 5 mois, je vous jure que c'est grâce à elle que je remange aujourd'hui. Elle était là, tout le jour, elle m’encourageait à m'alimenter, elle avait trouvé des astuces positives pour moi, mais elle ne suivait pas.

Quand elle est rentrée à l'hôpital, elle pesée 19kg500 pour 1m 39, quand elle est partie, elle en faisait à peine 3kg de plus. Vous savez, je suis intimement convaincu qu'elle sentait que quelque chose allait arrivé, avant de s'endormir, la dernière phrase qu'elle m'a dite, je ne l’oublierai jamais : "Je te promet qu'on s'en sortira, je te le promet."

Elle est partie depuis 3 ans, pourtant la douleur et le poids de l'absence est toujours là. Tu vois Laura, si tu me lis, ça me fait vraiment du mal d'aller là-bas et de ressentir ton absence, toujours plus profonde. J’espère que de là où tu es, tu es fière du parcours que j'ai parcouru, si je l'ai fait, c'est pour toi. Je t'aime tellement ma Laura..


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres